Tournée et distribution

A lire

Résumé

Média

 

Texte

Saverio La Ruina - Prix UBU 2010

Texte aux Editions les Amandiers Paris

 

Traduction

Federica Martucci et Amandine Mélan

avec le soutien de la Maison Antoine Vitez

 

Mise en scène

Antonella Amirante

 

Comédienne

Federica Martucci

 

Chanteuse

Julia Gaudin

 

Création costumes

Elsa Belenguier en collaboration avec  Alex Constantino et la complicité de l’ENSATT

 

Administration de production

Frédérique Yaghaian

 

Soutiens

De la Scène Nationale l’Arc le Creusot, du Réseau en scène Languedoc-Roussillon dans le cadre du projet Développement des arts vivants en Massif central, cofinancé l’État - CGET - Fnadt Massif central au titre de la Convention de Massif central et par l’Union européenne au titre du Programme opérationnel interrégional Feder Massif central, de la Drac Auvergne-Rhône-Alpes, de la Ville de Lyon.

 

 

 

Tournée 2017 -  Hors les murs

 

Présentation du projet les 1er, 2 et 3  juin 2017 à Capdenac-Gare

lors des rencontres organisées par le DAV

 développement des arts vivants en Massif Central

salon des artistes le vendredi 2 juin 2017 - 11 h

 

Sortie de résidence le samedi 10 juin 2017 à 15 h

à la Scène Nationale l'Arc le Creusot

 

 02/09/17 à 18h

Festival Tout l’monde Dehors – Lyon 3 -  Parc Bazin

 

du 17 au 21/10/17

tournée organisée par la scène nationale l’Arc le Creusot

03 85 55 13 11

 

du 23 au 25/11/17

tournée organisée par le CC Gérard Philipe Champigny sur Marne

01 48 80 05 95

 

du 27/11 au 29/11/17

tournée organisée par le Théâtre de Vienne

04 74 85 00 05

 

06/02/18 à 20 h  dans le cadre de Paroles et Musiques

au Musée des tissus 34 rue de la Charité Lyon 2

parolesetmusique.lyon@gmail.com

 

Durée : 55' environ

2 personnes en tournée

A partir de 14 ans

Note de mise en scène

 

« Arrange-toi » : Un texte italien qui touche à l’universel.

Un monologue pour une femme qui parle de toutes les femmes sur ces droits que l’on croit acquis mais qui ne le sont pas au fond, puisque les regards continuent de juger et de blesser. Toujours.

 

Saverio La Ruina fait parler Vittoria pour nous raconter la vie des femmes dans un contexte géographique et historique où la parité homme/femme n’affleurait ni la pensée et encore moins la vie de tous les jours. Sa distance et son humour nous permettent de mieux réfléchir sur la situation actuelle et l’on est en droit de se demander si ces regards réprobateurs ont vraiment changé.

 

Federica Martucci, comédienne et traductrice, sera accompagnée sur scène par la présence et la voix de la jeune chanteuse Julia Gaudin. Les chants populaires de la Méditerranée livrés sans artifice, a capella, nous font voyager dans d’autres villages, dans d’autres langues et  découvrir d’autres visages de femmes qui partagent le même combat. La voix de Julia nous fera entendre la portée universelle des paroles de Vittoria.

 

Après la création de la pièce au TNP de Villeurbanne et une tournée en France (2014-2016), j’ai décidé de repenser la mise en scène  dans une forme plus courte et plus légère techniquement pour pouvoir accompagner  Vittoria et son témoignage à la rencontre d’un public plus éloigné des scènes théâtrales classiques.

Le rapport public-interprètes sera plus intime grâce  à la nouvelle création des costumes qui permettra aux spectateurs de se sentir comme part intégrante de la scène.

 

Antonella Amirante

 

Résumé

 

 

 

Vittoria, une femme simple et dévote, vit dans un petit village de Calabre et depuis qu’elle est  devenue une jeune fille, les regards des hommes du pays lui sont tombés dessus.

 

Selon la volonté de ses parents, elle est mariée, «vendue», à treize ans à une  espèce de monstre, deux fois plus âgé qu’elle.

 

A vingt-huit ans,  elle a déjà sept enfants. Harassée par ces grossesses à répétition, par ces années qui durent neuf mois et pas douze, à sa huitième grossesse elle décide de recourir à l’avortement clandestin.

 

 A travers sa voix, Vittoria fait revivre toute une communauté d’hommes et de femmes. Elle raconte un morceau de sa vie, les angoisses d’être femme dans ce Sud, la guerre qui gronde avec les maris, la peur des grossesses, les arrangements, les visites chez la faiseuse d’ange et jusqu’au calvaire de sa petite-fille qu’elle accompagne à Milan pour un avortement, qui, bien que licite celui-là, lui rappelle par certains aspects le sien.

 

 

 

«  Et malgré qu’on avait prié tous les saints de l’église,

y avait jamais eu autant de femmes enceintes

que cette année-là, cette année-là,

y avait eu une vraie épidémie. »

 

Antonella Amirante

Metteur en scène

06 10 15 33 72

Frédérique Yaghaian

Administratrice de production

06 08 14 59 92

Compagnie AnteprimA

156 Cours Docteur Long 69003 Lyon

Licences 2-1026400 / 3-1026401

siret 508 992 484 00024 APE 9001Z

cie.anteprima@gmail.com

La compagnie AnteprimA est associée à la Scène Nationale le Merlan Marseille et à l'Arc Scène Nationale Le Creusot

Partenaires :